TEMPS DE MÈRES

La naissance d’un bébé est un tsunami émotionnel et physiologique. Les femmes peuvent dans cet instant suspendu, ressentir de la confusion et des sentiments très divers. Pour certaines, plonger dans les yeux de leur bébé s’apparente à se noyer dans un océan d’amour. Pour d’autres, la découverte est plus compliquée. Pour des raisons médicales, la rencontre peut ne pas avoir lieu tout de suite. Et la mère est alors confrontée à un vide immense, de la peur, voire de la culpabilité. Dans d’autres cas, elle ne peut pas reconnaître d’emblée son enfant comme étant vraiment le sien. C’est alors source d’incompréhension et parfois même de honte.

Il est important de garder à l’esprit que chaque naissance est une expérience unique et que chacune y réagit différemment.

Des groupes de paroles maternels dans le 22

Pour l’avoir expérimenté avec différents publics, j’ai constaté la force du collectif pour contacter notre « normalité ». Je suis convaincue de l’importance de dire nos peines, nos peurs et nos joies, de partager nos doutes et d’évoquer notre fatigue, nos colères et nos ras-le-bol.

Je sais aussi qu’être Mère, ça peut s’apprendre, se construire, grandir grâce au soutien de celles qui nous ressemblent. Nous n’avons pas toutes la chance d’avoir une mère ou une famille dont nous pouvons nous inspirer ou que nous pouvons modéliser. C’est la raison d’être de ces rencontres que je vous propose en toute confidentialité et sans jugement. Elles sont pour moi une solution à la solitude maternelle de nos sociétés.

Ces rencontres accueillent entre deux et huit mamans durant deux heures. Les bébés sont les bienvenus jusqu’à six mois environ mais vous pouvez venir seule, si c’est votre besoin.

10 euros (une rencontre)

40 euros (illimité)