SOUTIEN EN PÉRINATALITÉ

L’Organisation Mondiale de la Santé ( O.M.S) situe la périnatalité entre la vingt-deuxième semaine de grossesse et le septième jour de vie après la naissance. Cette définition « médicale » peut être étendue de la période de conception aux premiers mois du bébé ( et parfois jusqu’aux deux ans). Elle correspond à trois étapes bien distinctes : celle de la grossesse ( physique ou psychique), celle de la naissance et celle du postnatal.

L’accompagnement en périnatalité est souvent « gynécologique », que la grossesse s’installe facilement ou pas. Quand la maladie ou le deuil font irruption, un soutien psychologique est proposé au sein des structures médicales. Les parents réclament un suivi quand subsiste le traumatisme d’une grossesse précédente ou qu’un événement de vie profite de ce temps si particulier pour ressurgir.

Coach en périnatalité ?

Mais qu’en est-il de l’accompagnement émotionnel de la « mise en parentalité ? Qui vous soutient dans la construction de la « co-parentalité » ? Vous êtes bien seuls face à vos émotions et vos questionnements, malgré tous les efforts faits par l’équipe de préparation à la naissance et le suivi de grossesse mis en place par les sages-femmes.

Qui vous prépare à tous les possibles d’une naissance ? Qui fait réfléchir le partenaire sur la posture qu’il pourra avoir lors de de l’accouchement. Aujourd’hui, de plus en plus de pratiques ( Haptonomie, yoga et chant prénatal …) se développent pour apporter du confort physique et donc émotionnel. Qu’en est il de la préparation mentale ?

 Devenir parents : atelier périnatalité à Saint Brieuc

Le jour J, l’intensité prend toute la place, quelques soient les options que vous avez prises. Tout va très lentement ou très vite. Le temps se suspend pour qu’advienne un tout nouvel humain. Personne ne sait ce qui va se passer, personne ne peut l’anticiper. Vous traversez ce temps sans aucun contrôle. Quand votre bébé est là, tout bascule à nouveau dans une autre dimension. L’accouchement devient en quelques jours un micro-événement passé qu’il serait tant utile de clôturer.

Les semaines qui suivent sont « multicolores », spécifiques à votre famille et fonction du soutien extérieur. Certes, il peut y avoir le rose du pyjama, le jaune de la joie d’être parents, mais aussi le rouge du sang, le bleu des larmes de la chute hormonale, le gris du doute, le noir des pleurs inexpliqués …. Le post-partum est émouvant, déstabilisant, épuisant et bouleversant. C’est une période d’adaptation pour vous et pour votre enfant. Réaliser que d’autres vivent la même chose est rassurant et permet de vous conforter dans vos choix.

Pour toutes ces étapes intenses, la coach périnatale que je suis, vous accompagne à les vivre avec plus de conscience et de légèreté.

Les épreuves en périnatalité peuvent nous faire grandir