ATTACHEMENT ET APPROCHE EMPATHIQUE

Théorie de l’attachement

Le coach parental formé à l’approche d’Isabelle FILLIOZAT s’appuie sur la théorie de l’attachement. Cette dernière présente l’enfant comme un être de besoins. Elle nous rappelle que le petit d’homme est le seul mammifère à ne pas pouvoir se débrouiller seul à la naissance.

Depuis les travaux de John BOLWBY, nous savons que le système d’alarme de l’enfant s’active très vite lorsqu’il est éloigné de sa mère ou de ses proches. Lorsque ses parents ne répondent pas rapidement ou négligent ses appels, le corps de l’enfant met en œuvre un processus chimique qui finit par devenir toxique pour son cerveau.

Inversement, lorsque la réponse parentale est adaptée, l’enfant construit sa base de sécurité. Peu à peu, il peut partir explorer le monde et expérimenter la séparation. En satisfaisant ses besoins, ses parents lui permettent de se développer harmonieusement, physiologiquement et psychiquement.

le lien d'attachement parent-enfant

L’approche empathique de l’enfant

L’empathie est un attribut naturel avec lequel l’enfant vient au monde. C’est simplement d’une forme de compréhension des émotions de l’autre. Malheureusement, cette prédisposition diminue lorsque l’enfant est malmené par ses conditions de vie ou son environnement. Par contre, à force de lien et de reconnaissance positive, toute personne a la possibilité de recontacter ce cadeau précieux qui lui permet d’être reliée aux autres.

L’approche empathique du coach

Lorsqu’un parent est en difficulté, qu’il dit être dérangé par le comportement de son enfant, le coach utilise l’approche empathique. Cette approche développée par Isabelle FILLIOZAT s’inscrit dans le courant de la psychologie humaniste et positive. Elle permet d’accueillir le parent tel qu’il est et de chercher avec lui ce qui pourrait être à l’origine de ses difficultés.

attachement et approche empathique du coach Filliozat

Pendant les séances, le coach reçoit l’adulte ainsi que « le petit enfant qui vit encore à l’intérieur de lui ». Parfois, il constate que l’éducation reçue par le parent gêne ses propres relations familiales. Alors, il l’amène à en prendre conscience et à transformer ses blessures d’enfance en ressources s’il le souhaite. Ainsi, le coach peut faire travailler les croyances et automatismes du client. Cependant, les raisons aux difficultés parentales sont souvent plurielles. Elles sont autant du côté des réactions du parent que de celles de l’enfant. Autant dire que le coach doit veiller à ne négliger aucune piste. Par exemple, il peut explorer l’arrivée de l’enfant dans la famille, les questions d’alimentation ou bien encore le type de système.